jeudi , 8 décembre 2016
Accueil » Blog - carnet de voyage » Voyager en Afrique » Essaouira au Maroc, la perle de l’Afrique du nord

Essaouira au Maroc, la perle de l’Afrique du nord

Penser au monde arabe me produit un mélange de sensations diverses. D’abord de la curiosité pour découvrir sa riche histoire. Ensuite, envie d’explorer par mes propres yeux la vraie culture des gens. Je cherchais un pays pas trop loin et d’accès facile, car je ne comptais passer qu’une semaine pour ce périple. C’est pourquoi le Maroc se profilait comme la destination adéquate. Notre première escale serait Essaouira au Maroc, sur la côte atlantique africaine.

Aristofennes avec berbère - Blogtrip blog voyage
Aristofennes avec berbère – Blogtrip blog voyage

Arriver au Maroc, la chaleureuse bienvenue

Le trajet de ce voyage dans le Maroc, se composait de trois destinations principales : Essaouira, Ouarzazate et Marrakech. Mais le vol le plus intéressant arrivait à la ville de Marrakech, après on prendrait un car pour arriver à Essaouira.

En descendant de l’avion, une bouffée d’air chaud nous a donné la bienvenue. Je savais que les températures seraient importantes, mais franchement je ne m’attendais pas autant. Surtout que l’on avait choisi le mois de juin, sensé être un peu moins chaud. En tous cas je ne voulais qu’enlever le pantalon et mettre un short ou un bermuda. Mes jambes brûlaient !

En arrivant au bâtiment de l’aéroport, j’ai pu mettre mon bermuda. J’étais soulagé 🙂 .  Ça nous a donné une idée de ce que à quoi nous devrions faire face, par rapport aux températures. Habillé comme il se doit, on s’apprêtait à vivre l’aventure marocaine !

Début de l’aventure ou comment faire tomber des clichés

Épices arabes à Essaouira
Épices arabes à Essaouira

Il est inévitable d’avoir plein de clichés au moment de voyager. Mais en avoir trop, peut aussi gâcher l’expérience. Dans mon cas, j’avais imaginé une arrivée avec l’accueil des danseuses arabes à l’aéroport, et trajet en chameau jusqu’à Marrakech centre ville. Oui oui je sais, ces mauvais clichés. .. Au contraire, j’ai dû marchander pendant 30 minutes le prix d’un taxi. Bienvenue au Maroc !!

Pour me mettre dans la réalité du pays, j’ai fini pour me rendre à la gare routière en bus, ce qui est plus long  mais moins cher. Je me croyais malin, mais ça c’était avant de visiter le Maroc. Je me suis trompé de gare et de car par conséquence. Au lieu de prendre un bus direct jusqu’à Essaouira, on a pris le car qui s’arrêtait dans tous les villages au bord de la route. Néanmoins nous avons profité de rencontres, des gens très sympas; et on a rigolé des cris d’une chèvre plaquée au fond du car.

Essaouira au Maroc, la belle surprise

Le fait d’arriver à la fin de l’après midi à Essaouira, nous a permis de vivre un moment presque magique. Le coucher de soleil doré illuminait les façades claires, enveloppant la ville d’un charme irréel. Á la différence de la chaleur presque insupportable de Marrakech, le temps à Essaouira était frais et très agréable.

coucher du soleil Essaouira au Maroc
coucher du soleil Essaouira au Maroc

En marchant vers l’hôtel, nous découvrions une ville très naturelle et mouvementée. La blancheur des façades contrastait avec les marchandises colorées dans la rue. Et les magasins de tapis, de produits en cuir et d’ épices me plongeaient encore une fois dans mes clichés sur les cités arabes. L’arrivée à l’hôtel a fini de nous charmer. Nous avons eu droit à un accueil très chaleureux avec du thé à la menthe; et l’installation dans une chambre au décor soigné.

Au moment de se promener dans les ruelles marchandes, je découvre une ville dynamique mais tranquille. Le silence du soir m’a beaucoup marqué. L’alcool et la musique forte étant interdits, la balade est devenue apaisante et placide. Les belles constructions entourent la ville. La médina et les vestiges d’un château fort, sont les atouts architecturaux à visiter. Essaouira au Maroc est une ville artistique. Il est donc facile de croiser des musiciens et des centaines de boutiques aux produits artisanaux. On a su que l’on venait de louper pour quelques jours, le festival Gnaoua des musiques du monde.  Mince!

Thé à la menthe Essaouira Maroc
Thé à la menthe Essaouira Maroc
Musique dans les rues - Essaouira Maroc
Musique dans les rues – Essaouira Maroc

Le lendemain, le réveil a été brutal. Il faut dire que se réveiller à 05 heures du matin par l’appel à la prière, n’est pas du plus agréable… Mais je respecte et m’adapte aux habitudes. Bien réveillés, nous avons profité du matin pour se faire un vrai gommage. Dans un hamman populaire j’ai goûté aux bienfaits de cette pratique. Même si au moment donné, entre les fortes températures, la vapeur et le bonhomme qui me frottait sans pitié, j’ai failli perdre connaissance. Rien de grave, mais après; une bonne sieste a été nécessaire !

Manger à Essaouira tout en regardant l’Atlantique

Le gommage m’avait donner  une faim de loup. Je voulais goûter la vraie nourriture locale et quoi de meilleur que le marché aux poissons. Suivant le conseil des locaux, nous avons choisi le poisson cru au marché. Après il suffit d’aller vers les restaurateurs dans le même marché, pour se faire cuire les aliments. Le poisson est servi avec des frites, des olives, et une boisson. On a mangé vraiment bien pour un prix très bas.

La mer d’Essaouira est riche. Ne vous privez donc pas de profiter des plats fraichement préparés. De plus, vous avez la possibilité de choisir d’entre nombreux restaurants juste en face de l’Atlantique. Sympa non?

marché aux poissons au port d'Essaouira
marché aux poissons au port d’Essaouira

Pour digérer, une petite balade parmi les commerces du coin. j’avoue que les marocains sont les rois du « merchandising ». En un clin d’oeil vous avez deux sacs d’objets dans vos mains, sans vous en rendre compte. Mais tout est fait avec une gentillesse charmante. Je ne voulais même pas partir des boutiques. J’ai pu discuter et partager sur beaucoup de thèmes avec les vendeurs et la population dans la rue. J’étais très touché par l’ouverture et la sincérité des gens. J’ai eu l’opportunité de me faire un beau portrait des marocains, tout en laissant d’un côté les mauvais clichés préconçus.

souks rues marchandes Essaouira Maroc
souks rues marchandes Essaouira Maroc

Malheureusement le voyage était court et nous devions reprendre la route très tôt le lendemain. C’était le moment de monter dans un autre car et d’aller percer les secrets de l’Atlas. Notre prochaine destination se trouvait aux portes du dessert du Sahara marocain; à Ouarzazate. Mais ça je vous le raconte dans le prochain chapitre du blog 😉 .

Voyagez en Essaouira au Maroc en vidéo :

Mes conseils et informations pour voyager à Essaouira au Maroc

Ici  je vous détaille quelques informations et conseils de mon voyage à Essaouira. Sans être un expert bien entendu, j’espère que vous trouverez quelques conseils utiles. 

Quel transport ?

  • Pour arriver à Essaouira, j’ai pris d’abord l’avion avec un vol low cost Lyon – Marrakech via Easyjet. Prix 80 euros aller – retour.
  • En arrivant à Marrakech, nous sommes allés jusqu’à la gare routière en bus. Mais si vous êtes plusieurs il vaut mieux prendre un taxi. N’oubliez pas de vous renseigner à l’arrivée à l’aéroport sur le prix actuel. Également préparez-vous à marchander avec les chauffeurs.
  • Il existe deux types d’autocars pour se rendre à Essaouira. 1) Les officiels, qui appartiennent au réseau d’état avec l’entreprise Supratour de la ONCF , le prix 2014 est de 70 Dirhams (autour de 7 euros). Ce autocar fait le trajet direct sans arrêts, avec un service généralement confortable. L’option 2) est d’aller à la gare principale (qui n’est pas la même pour l’option 1) , et de trouver et marchander bien sûr un billet. Le service et la qualité des autocars ne sont pas les mêmes. Il faut savoir que ceux ci s’arrêtent dans plusieurs villages pendant le chemin. Ils sont moins chers et l’expérience de contact avec les locaux est au rendez-vous.
Rues d'Essaouira Maroc
Rues d’Essaouira Maroc

Quoi faire et manger à Essaouira :

La ville d’Essaouira offre pas mal d’activités. Même si par rapport au temps manquant je n’ai pas pu tout vivre, voici quelques conseils :

  • Les plages à Essaouira sont très larges et très agréables. Néanmoins l’eau est un peu fraîche hors les mois chauds de juillet et août.
  • Les activités sur la plage sont bien présentes : faire du cheval, promenade en buggy, promenade en chameau, quads, parmi d’autres.
  • Les souks sont très riches en produits locaux. Un produit local par excellence est l’huile d’argan, produit dans la région.
  • Vous pouvez faire un passage au hammam, mais n’oubliez pas de demander l’hammam local. Sachez que le massage est parfois très violent, demandez au masseur d’aller doucement. Il existe aussi des hammams pour touristes qui ressemblent plutôt à un Spa. Le prix que j’ai payé était de 10 Dirhams ( 1 euro).
  • Le bord de mer du côté du centre-ville, regorge des coins et de lieux intéressants.
  • L’arrivée des petits bateaux avec la pêche du jour vers la fin de la matinée est très pittoresque.
  • La Medina et son fort donnent un côté historique et des vues spectaculaires sur l’Atlantique.
  • Je vous recommande de visiter le Musée Sidi Mohamed Ben Abdellah à Essaouira. Un endroit intéressant qui se visite très bien et qui vaut largement son prix d’entrée, tout à fait accessible.
  • Pour manger, le prix moyen est d’entre 4 ou 5 euros le plat. Si vous aimez les marchés populaires, allez faire un tour au marché aux poissons. Prenez le poisson cru et frais de votre choix, ils vont vous le cuisiner et servir pour 6 euros (prix d’achat inclus).
  • Pour plus de renseignements, voici le site officiel de l’office de tourisme du Maroc.
Manger au Maroc - plat de poisson
Manger au Maroc – plat de poisson

Hotel à Essaouira au Maroc:

Voici un petit hôtel que j’ai trouvé très correct. Le service est très bon et le petit déjeuner copieux.

Hotel Ryad Dar El Paco
La medina, quartier Atara
10, rue Draa- Essaouira
dar.el.paco@hotmail.com
25 euros la chambre double par nuit, petit-déjeuner inclus.

 

Ce voyage continue, voici les autres chapitres de ce périple :

Dormir dans le désert du Sahara Clic ! Ma visite à Marrakech, la sulfureuse. Clic!

 

Blogtrip – Aristofennes

Blog de voyages – voyager dans le monde avec un blog !

A propos de Aristofennes

Je m'appelle Jerson mais je suis connu sous le nom d'Aristofennes dans le monde du voyage. Je suis un voyageur passionné et sincère qui veux trasnmettre mes aventures dans ce blog personnel. Voyager est un art, dans lequel le contact humain est indispensable.

3 commentaires

  1. j’ai regardé la vidéo j’ai trop aimé cette ville

  2. Dommage pour le festival de musique gnaoua. J’aimerai beaucoup y assister mais je n’ai jamais eu l’occasion de passer par là au moment du festival
    Il faudra que je programme un voyage spécialement pour ça 🙂
    Pour continuer sur les festivals au Maroc, celui de musique soufi à Fès doit être top aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *