jeudi , 8 décembre 2016
Accueil » Blog - carnet de voyage » Voyager en Europe » Trek dans les Alpes, voyage et randonnée nature

Trek dans les Alpes, voyage et randonnée nature

Je suis indépendant depuis mes 15 ans, et j’ai grandi un peu à la dure à cause de ça, un peu comme les avocats. Vous savez, en Colombie on met les avocats à mûrir dans du papier journal ! 😉 . Mais quel rapport avec ce trek dans les Alpes? C’est grâce à ces expériences de décider toujours pour moi-même, que j’ai pu visiter des lieux et connaitre des personnes intéressantes. J’aime ce jeu d’être presque obsédé par un lieu jusqu’à ce que je le visite, et après, me ressourcer avec des paysages qui me font sentir mieux. C’est ce qui s’est passé pour les Alpes françaises, jusqu’à ce que je décide d’y aller faire un trek ou randonnée. Un voyage en pleine nature qui a laissé dans mes souvenirs des images d’une beauté quasi immaculée. Je continue à penser que la nature est la base de l’équilibre d’un être humain.

Voyageur réflexif - Blogtrip blog voyage
Voyageur réflexif – Blogtrip blog voyage

Les Alpes françaises, une nature sauvage

La France est un pays connu et étiqueté comme le pays du luxe. La sophistication incarnée par les grandes marques, les parfums chers, les visites de châteaux, la haute couture, et la liste est longue. Alors quand quelqu’un décide de visiter la France, il rêve toujours de visiter le principal symbole du chic et du glamour : Paris et seulement Paris. Il se peut que nous soyons attirés par tout ce qui brille, en quête d’une banale reconnaissance.

Alors parler de la France comme d’un pays avec de magnifiques paysages naturels, peut paraître étrange ; mais ça ne l’est pas. En fait, derrière la sophistication française construite par le marketing, se cachent des lieux d’une simplicité naturelle unique. Et c’est cela que je veux vous raconter dans ce blog de voyages.

Trek et randonnée en France, destination les Alpes !

Notre point de départ était la ville de Lyon. Notre destination, le village d’Arêches Beaufort, connu par son célèbre fromage Beaufort. Le trajet en voiture a duré plus de deux heures, en passant par la ville olympique d’Albertville. Jusque- là, rien d’exceptionnel, autoroutes et béton font partie du paysage. En arrivant dans la région du Beaufortain, ça change !

 

Village de montagne dans le Beaufortain
Village de montagne dans le Beaufortain

Nous étions déjà dans le pittoresque département de Savoie. Le village paraissait sortir d’un tableau Renaissance. Des chalets en bois avec des balcons fleuris , une petite rivière murmurante , le tout entouré d’une forêt de pins aux tons verts. La mairie du lieu était un petit château rose sympathique. Nous y sommes restés peu de temps, car nous devions aller à un autre endroit à 20 minutes de là. C’est comme ça que nous sommes arrivés au lac de saint-Guérin, pour nous donner un aperçu de ce qui nous attendait pour cette randonnée dans les Alpes.

Là, nous avons laissé la voiture dans un parking gratuit, et nous avons alors commencé les préparatifs pour ce trek nature. Juste après un rapide casse-croûte, préparation des derniers détails : l’équipement nécessaire, le sac à dos, les chaussures de trekking ou de randonnée adéquates, l’hydratation et c’était parti !

Alpes françaises - trek au lac de Saint Guérin
Alpes françaises – trek au lac de Saint Guérin

Nous n’avions pas de temps à perdre, devant nous il y a avait 3 heures de marche et toute en côte montante. Notre première station était le refuge de l’hôtel L’alpage, si le temps le permettait ; car dans les Alpes le temps est imprévisible et capricieux. Bien que nous n’étions pas pressés, le rythme était soutenu et assez énergique. Les seuls arrêts étaient pour nous hydrater et contempler le spectacle naturel que les Alpes nous offraient. L’effort physique, la respiration forcée et la vision d’images naturelles, sont une bonne thérapie de bien-être. Un sentiment d’épuration intérieure par l’air pur, qui fait travailler les poumons à mesure que l’on grimpe la montagne.

L’air de la montagne semble narcotique et addictif, plus l’on respire plus l’on veut respirer !

Un hôtel dans les Alpes, en arrivant au refuge de l’Alpage

Quel sentiment de victoire en arrivant enfin au refuge ! Quand on n’a pas l’habitude de faire de la randonnée, l’effort physique du trek est très intense et prend toute l’énergie. Une fois arrivés et le souffle récupéré, nous avons apprécié la vue magnifique du chalet solitaire et des premiers pics montagneux se révélant sous un soleil orange. Comment ne pas se sentir vivant, dans une telle nature ?

Gite de montagne - trek - randonnée dans les Alpes
Gîte de montagne – trek – randonnée dans les Alpes

Après une douche tiède pour calmer les muscles maltraités, je me suis assis sur le balcon de bois pour contempler le coucher de soleil. Rien de meilleur pour nous préparer à passer une bonne nuit.

Quand mes amis randonneurs ont été prêts, on est passé à table (on était quatre). Au menu, une soupe de légumes bien chaude nous attendait, avec du pain et bien sûr du fromage de Beaufort. On est allé se coucher très tôt et avec l’estomac bien rempli. Le jour d‘après, une grande journée de randonnée dans les Alpes nous attendait…

Repas de montagne soupe au fromage beaufort
Repas de montagne soupe au fromage beaufort

Le jour suivant , faute de coq, les clochettes des vaches nous réveillèrent. Après le petit-déjeuner calorique et sans perdre de temps, la marche la plus difficile a commencé. On avait devant nous 4 heures de montée et 2 heures et demie de descente. Si la carte ne nous mentait pas, on devait trouver un regroupement de lacs appelé les lacs de Tempête.

Sur le parcours nous avons rencontré le troupeau de vaches (qui remplacent le coq du matin) et qui donnent le lait pour ce fameux fromage mentionné plus haut. Le chemin devenait plus escarpé et dangereux, mais on avait en récompense un paysage de plus en plus beau. Des marmottes jouant à cache-cache et de petits lacs d’eau cristalline firent leur apparition. En même temps les lacs alpins nous indiquaient que nous étions sur le bon chemin. La randonnée se déroulait avec un pas à la fois léger et soutenu. Bien qu’on voyait le sommet assez proche, ma montre me ramenait à la réalité ; en me rappelant les heures qu’il restait à faire pour y arriver.

Coucher de soleil dans les Alpes
Coucher de soleil dans les Alpes
Paysage dans les Alpes photographie nature
Paysage dans les Alpes photographie nature

Le sommet d’un randonneur naïf

Je ne pensais qu’à la descente, j’étais un peu naïf !

Je croyais qu’en descendant, tout irait comme sur des roulettes. Je suis trop naïf !. Le temps de gloire sur le sommet a été une courte extase. Le sentiment de but accompli m’a envahi, puis les lacs de Tempête sont apparus visiblement sur le fond de la vallée. En plus, en face de nous, est apparu imposant le majestueux Mont-Blanc. Mais comme une bonne chose ne dure jamais longtemps , le soleil radieux qui nous accompagnait disparut d’un coup. A la place et comme dans un tour de magie alpine, un nuage menaçant et d’un noir d’encre apparut. Et qui dit tempête au sommet d’une montagne, dit dépêche-toi de trouver un refuge !

Trekking au lac de Tempête dans les Alpes françaises
Trekking au lac de Tempête dans les Alpes françaises

Les pieds en compote, nous avons commencé à descendre dans la panique. A ce moment là, plus question de nature, de paysages aveuglants, ni de montagnes, de marmottes ou de poésie. Nous ne pensions qu’à courir ! Mais il était trop tard. On avait déjà sur nous le tonnerre et les éclairs, accompagnés bien sûr de pluie et de vents forts.

Imaginez-nous courant ventre à terre, paralysés à chaque fois que le tonnerre grondait au-dessus de nos têtes ! Je n’avais jamais couru aussi vite de ma vie ! Finalement, il s’est trouvé qu’au lieu de 2 heures et demi de descente, on a mis 1 heure 40.

Quand on s’est arrêté, on avait les rotules en feu. On a commencé à rire, tout en ressentant des douleurs. On est redescendu au village où nous avions commencé la randonnée. On s’est réfugié à l’hôtel et on a continué à rire de nous-mêmes. Cette randonnée dans les Alpes sera difficile à oublier !

Les meilleurs voyages sont ceux qui sortent de toute planification, et qui restent marqués à vie dans nos souvenirs!

Vidéo de mon expérience de trek ou randonnée dans les Alpes :

Conseils et détails de notre randonnée dans les Alpes françaises :

L’équipement du randonneur:

C’est le plus important pour la préparation de la randonnée. Il faut privilégier le matériel utile plutôt que la quantité, à cause du poids , et ce n’est pas facile. Voici une liste du matériel que j’avais pendant cette sortie dans les Alpes :

  • Bottes ou chaussures adaptées pour la randonnée.
  • Un sac à dos léger, imperméable, en accord avec la taille de la personne.
  • Vêtement : pendant le temps de la randonnée, j’ai utilisé un pantalon en coton, un bermuda, 2 t-shirts respirables, des sous-vêtements confortables, 2 paires de chaussettes adaptées aux chaussures, une casquette (protection solaire), un pull-over, un coupe-vent imperméable.
  • Une petite trousse de secours.
  • Un sac imperméable pour les choses importantes : les documents, les équipements électroniques comme les caméras, portables etc.
  • Une caméra légère. Dans mon cas, j’ai utilisé une très bonne caméra de voyages, la Sony Nex 6.
  • Des cartes complètes, mises à jour et détaillées.

Conseils :

Je ne suis pas un professionnel de la randonnée, mais si ces conseils peuvent servir à quelque chose c’est bien :

  • Je dis et je répète : partez le plus léger possible.
  • Prenez le matériel adéquat et n’oubliez pas les imperméables en cas de tempête !
  • Il faut partir avec quelqu’un qui connait la route et avec une aide technologique (GPS). Les Alpes comme toutes les montagnes, peuvent être dangereuses si on s’aventure sans l’équipement ou les informations adéquates.
  • Bien s’hydrater et avoir des aliments caloriques pour manger pendant l’ascension.
  • Si vous partez pour plusieurs jours, il faut adapter le rythme de la marche en fonction de vos capacités, surtout si vous n’avez pas une condition physique excellente.

Informations utiles sur la zone de Beaufort (Alpes) :

 

Bonne randonnée !

Aristofennes | Blogtrip

Blog de voyages, voyager dans le monde avec un blog !

A propos de Aristofennes

Je m'appelle Jerson mais je suis connu sous le nom d'Aristofennes dans le monde du voyage. Je suis un voyageur passionné et sincère qui veux trasnmettre mes aventures dans ce blog personnel. Voyager est un art, dans lequel le contact humain est indispensable.

Ça peut t'intéresser

Grignan - Château Madame de Sévigné

Grignan et les merveilleux champs de lavande…

Parfois les caprices de l’esprit peuvent aller loin. Car, transformer en réalité les désirs de l’imaginaire …

3 commentaires

  1. Très sympa le blog, de beaux et utiles conseils. En matière de lampes frontales et lampes torches pour la rando et trek, quelle marque dst la mieux adaptée? Ferei?

  2. Moi aussi je suis adepte des rando en montagne, aussi dans les Alpes chaque été ! J’adore la montagne, la nature, le dépaysement et le bon fromage & charcut 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *